La Pérouse GV 922678

La Pérouse GV 922678
La Pérouse GV 922678

La Pérouse GV 922678, port du Guilvinec, le 2 juin 2020.
Année de construction : 2003 (Chantier Merré).
Précédent : La Pérouse BA 922678

La Pérouse GV 922678
La Pérouse GV 922678




La Pérouse GV 922678
La Pérouse GV 922678
La Pérouse GV 922678
La Pérouse GV 922678
La Pérouse GV 922678
La Pérouse GV 922678
La Pérouse GV 922678
La Pérouse GV 922678
La Pérouse GV 922678
La Pérouse GV 922678
La Pérouse GV 922678
La Pérouse GV 922678
La Pérouse GV 922678
La Pérouse GV 922678
La Pérouse GV 922678
La Pérouse GV 922678




La Pérouse GV 922678
La Pérouse GV 922678
La Pérouse GV 922678
La Pérouse GV 922678
La Pérouse GV 922678
La Pérouse GV 922678

La Pérouse (GV 922678)

La Pérouse (GV 922678)
La Pérouse (GV 922678)

La Pérouse (GV 922678) dans le port du Guilvinec, le 29 novembre 2019. Année de construction : 2003.
La Pérouse (GV 922678)
La Pérouse (GV 922678)





La Pérouse (GV 922678)
La Pérouse (GV 922678)

La Pérouse (GV 922678)
La Pérouse (GV 922678)
La Pérouse (GV 922678)
La Pérouse (GV 922678)
La Pérouse (GV 922678)
La Pérouse (GV 922678)
La Pérouse (GV 922678)
La Pérouse (GV 922678)
La Pérouse (GV 922678)
La Pérouse (GV 922678)
La Pérouse (GV 922678)
La Pérouse (GV 922678)
La Pérouse (GV 922678)
La Pérouse (GV 922678)

La Pérouse (GV 922678)
La Pérouse (GV 922678)




La Pérouse (GV 922678)

La Pérouse (GV 922678)
La Pérouse (GV 922678)

La Pérouse (GV 922678) à quai, port du Guilvinec, le 29 novembre 2019. Année de construction : 2003.
La Pérouse (GV 922678)
La Pérouse (GV 922678)

La Pérouse (GV 922678)
La Pérouse (GV 922678)




La Pérouse (GV 922678)
La Pérouse (GV 922678)

La Pérouse (GV 922678)
La Pérouse (GV 922678)
La Pérouse (GV 922678)
La Pérouse (GV 922678)

Bougainville (GV 922683) et La Perouse (GV 922678)

Bougainville (GV 922683) et La Perouse (GV 922678)
Bougainville (GV 922683) et La Perouse (GV 922678)

Bougainville (GV 922683) et La Perouse (GV 922678) à quai dans le port du Guilvinec, le 22 juin 2019. 2 chalutiers de la Scapêche.







Bougainville (GV 922683) et La Perouse (GV 922678)
Bougainville (GV 922683) et La Perouse (GV 922678)
Bougainville (GV 922683) et La Perouse (GV 922678)
Bougainville (GV 922683) et La Perouse (GV 922678)
Bougainville (GV 922683) et La Perouse (GV 922678)
Bougainville (GV 922683) et La Perouse (GV 922678)
Bougainville (GV 922683)
Bougainville (GV 922683)
Bougainville (GV 922683)
Bougainville (GV 922683)
Bougainville (GV 922683)
Bougainville (GV 922683)
Bougainville (GV 922683) et La Perouse (GV 922678)
Bougainville (GV 922683) et La Perouse (GV 922678)
Bougainville (GV 922683) et La Perouse (GV 922678)
Bougainville (GV 922683) et La Perouse (GV 922678)






Bougainville (GV 922683) et La Perouse (GV 922678)
Bougainville (GV 922683) et La Perouse (GV 922678)

La Pérouse (GV 922678)

La Pérouse (GV 922678)
La Pérouse (GV 922678)

Les chalutiers bigouden La Pérouse (GV 922678) et Bougainville (GV 922683), à quai dans le port de Douarnenez, le lundi 20 août 2018.
Pour info, ces deux chalutiers de 24 mètres ont été racheté par la Scapêche en 2008 à l’armement SAPL de Saint-Jean-de-Luz. Ils étaient immatriculés à Bayonne. Au Pays Basque, ces deux chalutiers pêchaient le maquereau et le thon. Leurs zones de pêche sont les mêmes que les chalutiers bigoudens : Ouest-Bretagne ou Sud-Irlande. Ils pêchent en particulier de la lotte, de la raie ou du merlu.

La Pérouse (GV 922678)
La Pérouse (GV 922678)

La Pérouse (GV 922678)
La Pérouse (GV 922678)