les paysages des Pyrénées [le blog]

Les Pyrénées, source inépuisable de merveilles.
lundi 25 septembre 2017
Contact  - Newsletters - News  

  

Le Pic du Pibeste – 1349 mètres (Hautes Pyrénées)

Par • 4 Jan, 2014 • Catégorie: Randonnées


Le sentier du Pibeste permet aux personnes de tout âge de réaliser une randonnée inoubliable, face à l’un des plus prestigieux panoramas des Pyrénées.
Le départ se fait depuis le petit village d’Ouzous (5 Kms au Nord Ouest d’Argelès Gazost). Il s’agit de l’itinéraire le plus facile. Il existe deux autres points de départ : Agos Vidalos et Ségus. Les temps sont donnés depuis le point de départ et tiennent compte de notre allure (arrêts fréquents : photos obligent!). La randonnée a été faite le lundi 17 mars 2008. Une randonnée à faire le matin.
A partir de l’église, prendre la petite rue qui monte sur la droite. Elle laisse place à un chemin qui passe devant une estanca et qui franchit successivement deux petits cours d’eau. Au bout d’une dizaine de minutes, prendre à gauche (suivre le balisage jaune « P-R »). On entre alors dans un petit bois. Le sentier comprend plusieurs lacets et la vue sur la vallée devient de plus en plus belle. Après 25 minutes, quitter le chemin pour prendre sur la gauche (en fait tout droit car face à nous). Toujours suivre le balisage jaune « P-R ». Nous arrivons au niveau d’une petite table avec vue sur la vallée. Une petite pause s’impose. Nous sommes à environs 50 minutes de marche. Au bout d’1h30, nous voici arrivé au balcon d’Ouzous. Nous sommes alors à une altitide de 952 mètres. Un arrêt pour admirer le panorama. Un sentier botanique permet d’admirer plusieurs variétés de plantes (à voir plutôt au retour). La suite de notre sentier s’élève en lacets (au nombre d’une quinzaine), avec une vue dégagé sur toute la vallée d’Argelès Gazost. La pente devient plus dure sur cette partie. Avec un peu de chance, vous pourrez appercevoir le vautour fauve. Après 2h15 de montée, nous voici arrivés au col des Portes (1229 mètres). Le sommet du Pibeste est alors visible. De là, nous pouvons soit prendre sur la droite, et passer devant la Cabane d’Ayzi. Ou alors, prendre le sentier sur la gauche. Nous choisissons cette deuxième solution afin de revenir par la cabane d’Ayzi. Le sentier continue donc dans une hêtraie. Le balisage jaune reste toujours très bien indiqué. L’ascension se fait plus facilement sur cette dernière partie. Nous arrivons, après 2h45, au niveau d’un abreuvoir. Nous continons maintenant parmi quelques arbustes. Des joncquilles tapissent le sol.
Après 3h de marche très tranquille, nous voilà à l’ancienne gare du téléphérique (1349 mètres – ouverture d’un refuge en 2002). De la terasse, nous pouvons admirer toute la vallée et les plus hauts sommets pyrénéens : Vignemale, Balaïtous, Mont Perdu, … Emprunter les escaliers pour arriver au sommet et admirer le magnifique panorama. Du Nord avec la plaine de Lourdes au Sud avec les massifs pyrénéens. Une petite halte sur la crête pour la pause déjeuner. Le retour à Ouzous se fait ensuite par le même sentier.


Un clic sur la miniature pour un affichage en grande taille.
Crédit photos : © http://www.pixels-evasion.com
 

 

 

Sylvain, webmaster des paysages des Pyrénées [le blog]
Contact  -  Newsletters  -  Twitter  -  Facebook  -  Flux RSS

Laisser un Commentaire